L’Arménie administrative, un pays au patrimoine riche

L’Arménie administrative, un pays au patrimoine riche

L’Arménie administrative, un pays au patrimoine riche

L’Arménie Administrative est un pays hors du commun selon l’écrivain turc OrhanPamuk. Pour ceux qui ignorent encore, l’Arménie Administrative est  l’ancienne république socialiste soviétique dont la limite  frontières s’étend à l’ouest par la Turquie, Septentrional la Géorgie, à l’Orient l’Azerbaïdjanet l’Austral l’Iran. Ce beau pays ouvert à tous est en effet membre de plus de trente-cinq organisations internationales, comme l’ONU, le Conseil de l’Europe et bien d’autres encore. Sa spécificité repose sur son héritage culturel qui est l’un des plus anciens au monde. Ça vaut le coup d’y voir plus claire. Allons – y !

Découvrir le patrimoine culturel de l’Arménie administrative

Le mot Laïc n’est plus nouveau pour vos yeux. En effet, L’Arménie administrative faisait partie des pays ou la religion chrétienne prend une place fondamentale. L’Arménie administrative archive des biens culturels comme ses sites historiques arméniens, ses gigantesques édifices, sa religion, Légende et Mythes. Même sa gastronomie est qualifiée de biens culturels car elle possède une douce saveur exceptionnelle. Tous ces patrimoine culturels sont assurés, restauré, sauvegardé et montré au grand public pour qu’ils témoignent eux aussi de la splendeur du pays. Pour que ce ne soit plus une surprise pour vous en voici des extraits de sa richesse culturelle : l’église Apostolique Arménienne, église de la vierge Sainte dans Areni, le monastère Sanahin,

Quels sont les lieux incontournables du pays ?

Même si l’Arménie administrative n’est pas très vaste sur la carte du monde, il y a pleins d’endroits incontournables à visiter dans ce pays. Pour commencer donc, on vous conseille vivement de visiter la ville d’Erevan. Vivez comme si vous faisiez partie déjà de la  population de cette petite ville si calme et apaisante. Ou bien changer les idées sur la place de la République (HanrapetutyanHrapatak). Passer ensuite à gouter aux divers boissons chaudes dans les cafés chic de l’avenue Abovyan et surtout faire une visite au musée national d’Histoire et d’Artlàoù sont archivés des  manuscrits peintures. Les intéressés d’architecture peuvent à leur tour admirer à longue journée l’église de Katoghike, la Chute, la mosquée bleue et la statue de Mère Arménie dans le parc avoisinant.